Mohan Ranganathan

Né en Inde d’un père secrétaire du premier ministre et d’une mère issue d’une grande famille poètes et musiciens, Mohan Ranganathan arrive en France en 1976 pour poursuivre ses études d’ingénieur. Il devient en 1997 professeur à l’Université François Rabelais de Tours, membre du laboratoire de mécanique de rhéologie (LMR).

En parallèle de sa carrière, il reprend et approfondit sa connaissance de la tradition du chant carnatique (Inde du Sud). Il se produit aujourd’hui régulièrement en Touraine, bien souvent accompagné par ses enfants qui ont reçu une formation classique au Conservatoire de Tours et fondé le Trio Ranganathan. Dans ce portrait, on l’entend présenter différentes techniques vocales ainsi qu’un extrait de concert enregistré le 30 septembre 2018 au festival  » L’art déclare la paix ». Il est accompagné par ses enfants Ravi (violoncelle), Théo Ranganathan (tanpura), Camille (kanjira) et Jean Jacques Barbette (tabla)

Auteur(s)

  • Béranger Azéma, Guillaume Barbé, Noé Ferro

Origine du portrait ou de l’instrument


 « Copyright © 2021  d'ici et d'ailleurs».